Articles

13 juillet 2017 Mieux encadrer les troubles de la personnalité Maison Le Point Commun

TVA Nouvelles

Publié le - Mis à jour
Les troubles de personnalité limite diminuent considérablement l'espérance de vie de milliers de Québécois. Des psychiatres demandent qu'on intervienne davantage pour aider ces patients.

Catherine Dupré a un trouble de personnalité limite de type B. Cela a pris beaucoup de temps avant qu'elle l'apprenne. Il y a quatre ans, sa vie était devenue un cauchemar.